mercredi 24 juillet 2019

Légère comme un souffle d'air..

J'ai fait cette chemise en fine charmeuse de soie en collaboration avec une creatrice parisienne.

Les découpes et les pinces sur le devant, trois pinces sur chaqune des manches, les fentes, la flȗte sur le dos – tout ça la fait l'insolite.







Avant j'ai fait la même modèle en joli coton de couleur bleu glacier.






jeudi 11 juillet 2019

En cours de restauration

Peu à peu je retapisse mes chaises que j’aime beaucoup, qui sont déjà très abimées. À l'origine elles sont couvertes par éco-cuir. Suite à renovation elles prendront la tenue plus brute grâce au brésénte.


Cette fois-ci le brésénte n'est pas si blanc qu’avant, malheureusement. Néanmoins, le résultat me plaît.


                                                       APRES                                                                     AVANT

 

  

  





Comme la dernière fois je fais deux housses. La première est permanente, elle est fait de la toile technique. La deuxième, qui est faite du brésénte, sera peut-être à remplacer avec le temps.



C’est bizarre là-dedans. 😀



Donc une chaise est retapissée, il me reste encore les trois. 🙈

mercredi 3 juillet 2019

Il y a presque deux ans que je cherche un contrat de professionnalisation (alternance) dans la domaine de modélisme et couture.

«Cela devient une mission impossible» - je conclus avec chagrin.

Mes profs me trouvent doué et suffisamment compétente pour travailler dans atelier, mais mon CV avec diplôme de math et non de mécanicienne ou de modéliste, et puis manque d'experience dans atelier (donc parcours étrange et insolite pour la France), fait peur les employeurs. Ben oui, je suis diplômée en math et enseignement de math. C’est pour cela mon blog s’appelle «ruban de Möbius» : d'une part le ruban est lié avec la couture, d’autre part c’est un objet mathématique – le ruban formant un anneau qui a une seule face, tel que une coccinelle y se promenant le fera infiniment.

Oui, je n’ai pas le diplôme en couture, mais j’ai mes créations et les échantillons qui parlent mieux que tous les mots, qui montrent mon niveau et mes capacités professionnelles. Je suis prête à les montrer aux employeurs potentiels. Pourtant pour cela il me faut se présenter devant un recruteur. Ce qui est impossible, car apparemment ils trouvent mon CV non-conforme. Un cercle vicieux..





Aujourd’hui j’ai envoyé mes papiers en 34ème et 35ème fois, sans grand espoir.
Ben oui, je compte, j’ai fait un fichier en Excel pour pouvoir suivre et analyser la dynamique de mes appels.

Cette fois-ci je ne me postule pas pour l’alternance (je vois que c’est inutile pour mon âge 26+ et dans ma situation), mais pour tous les autres types de contrat existants et pour l'une des missions « Modéliste», « Toiliste », « Première main » ou « Mécanicienne modèle », où je suis capable à travailler. C'est fini avec l’alternance, maintenant que les CDD, CDI et intérim.




Le comique de l'histoire c'est que grâce à mes créations et les échantillons j’ai trouvé la poste de mécanicienne en free-lance chez une créatrice parisienne. Elle plaît ce que je fais et nous collaborons avec succès. Par exemple, maintenant je suis en train de confectionner le chemisier complexe en charmeuse de soie.
De même il y a deux ans on m’a proposé un CDI de mécanicienne dans un atelier qui collabore avec l’une des maisons de haute couture.

Ils ont tous vu moi et mes travaux personnellement ! Pourtant ils m’ont trouvé eux même, c'est pour cela que j'ai obtenu la chance à se présenter personnellement.

Mais enfin, comment obtenir le rdv de l’entretien avec les autres et pour le modélisme ?

dimanche 30 juin 2019

Finition haute-couture / les fentes


Je continue la rubrique "Finition haute-couture" par la fente. 

1. La fente entièrement doublée, doublure close



 



2. La fente finition gansé pour pièces sans doublure.



3. La fente partiellement doublée, doublure close